Livre d’artiste

v(t) =  {at \over {\sqrt {1 + {a^2 t^2 \over c^2}}}}

On pourrait se représenter notre monde se comportant, au point de vue géométrique, comme une surface irrégulièrement courbe dans le détail, mais qui ne s’écarte nulle part d’une manière appréciable d’un plan, comme, par exemple, la surface d’un lac ondulée par de petites vagues. Nous pourrions convenablement appeler un tel monde quasi euclidien. Son espace serait infini. Mais le calcul montre que dans un monde quasi euclidien la densité de la matière serait nulle. Un tel monde ne pourrait donc être peuplé partout avec de la matière ; il présenterait le tableau peu satisfaisant que nous avons esquissé au chapitre 30.

 

(Films d’animation)

(Illustrations)