Arabia Felix – Chapitre III

Das Kapital

« La société capitaliste achète le loisir d’une seule classe par la transformation de la vie entière des masses en temps de travail. »

Le temps a manqué. Quel endroit a pu résister aux forces du capitalisme sous sa forme néolibéral ? … « Mondialisation » …
Ici gît quelque-chose d’inachevé, d’abandonné.
Quelque-chose de beau, qui incarnait l’espoir en un meilleur avenir a commencé à être bâti ici. Une aussi belle promesse que celle de l’amour véritable entre deux êtres. L’espoir d’une vie meilleure pour tout un Peuple.

La vision de ce rêve ayant disparu elle a laissé les Hommes à eux-mêmes. Aveugle, perdus, tristes…

Arabia Felix - Un vautour plane
« Il est vrai cependant que, de tous les désirs dont il fait sa gamme, le capitalisme commence par l’argent. »
Arabia Felix - Un chat sur un tas de débris d'un mur écroulé
« Nous ne vivons pas simplement dans une économie capitaliste mais dans la société capitaliste. »

L’espoir a laissé sa place à la rancœur.
La prospérité à la spéculation.
La beauté à la vulgarité.
L’aigle a laissé son domaine aux vautours.

Et en 2008 lorsque la vague de La Crise déferla sur le monde.
En Arabie, dans son sillage, elle laissa les Hommes traumatisés comme des chiens errants au bord d’une route de vacances.
Les sentiments qu’éprouve l’Arabie à ce moment particulier du temps Laura les a mieux saisi que moi, je lui laisse donc la plume.

Si des Chiens…

Arabia Felix - Un homme dort sur le sol, un tissu sur sa tête.
« Seuls les économistes ne veulent rien voir.

Si des chiens on prenait soin
Prenait soin
Des chiens
Si aux chiennes on donnait récompense
Aux chiennes
Une récompense

Alors je m’excuserais
Car à quatre pattes je ne suis
Que lorsque compte le désir

Si les enfants on nourrissait
Les enfants
On nourrissait
Et les filles folles on écoutait
Les filles
Folles

Alors votre route je la suivrais
Car je suis tout et rien du tout
Juste fidèle
Si la femme à temps plein on l’allaitait
Pour qu’à temps plein
Elle soit femme

Arabia Felix - Un sac blanc à forme humaine
L’affirmation que l’argent ne crée pas des rapports de sujétion à la prétention d’être aussi exacte que l’était, il y a un demi-siècle, celle que le servage n’asservit pas les hommes. »

Si à la mère du plaisir on lui donnait
Entre ses jambes
Du plaisir
La mère

Alors mes seins je les cuirais
Car je ne suis rien
Qu’une nourricière

De ma chair
Un festin je ferais
Sur mon cou
Un ruban je placerais

Je chanterais
Je pleurerais
Pour vous je
Je me fondrais

Et une vie
– une vie d’épices-
Je vous donnerais

Une vie sans mensonges
Et sans peur.

Cela rappelle Paris à Benjamin. Le temps de semer des graines pour nourrir les pauvres est venu.
C’est le moment ou la société civile repose sur ce qui a déjà été construit, même inachevé un rêve fut entrepris ici par toute une civilisation. Au fond des habitants ce rêve dort encore. Seule la raison qui le rendait vivant a disparu. Le catalyseur.

Arabia Felix - Un homme marche sur du sable, au loin: des grattes-ciels
« Dans toutes les sociétés connues de nous, dans lesquelles l’argent est en usage, ce dernier n’est un moyen d’échange que parce qu’il est en même temps un moyen d’oppression. Son importance véritable ne gît pas dans ce qu’il est un moyen d’échange, mais dans ce qu’il est un instrument de despotisme. »

Laissée à elle-même la ville a été dévastée, volée, escroquée, ruinée, dépeuplée, fuie…
Juste un instant j’aimerais vous préciser une chose. En 2008, l’Arabie est un abri pour nombre de personnes venues de pays ravagés par la guerre ou la misère, malheureusement parfois par les deux ensemble. Un abri attaché à un visa de travail…

Les orphelins ont donc commencé à affluer dans les mosquées.

« Mais que reste-t-il de la chaleur des relations vraies et de la noblesse de sentiment ? »

La société civile les a recueillis, les a adoptés.
La cité voisine a payé les dettes.
Le monde entier était-il devenu fou ?

(Page suivante)

(Page précédente)


Légendes photos:

  • Karl Marx, Le Capital, Livre 1
  • Léon Tolstoï, L’Argent et le Travail
  • Frédéric Lordon, Capitalisme, désir et servitude, Marx et Spinoza