Arabia Felix – Chapitre IV

Repos

arabia felix - un vendeur dort dans le souk
Le marchand de sable

Pour un monde et une personne dont la vie a été chamboulée en si peu de temps. Les années qui ont suivi la crise n’ont vu presque aucun changement ni pour Benjamin ni pour l’Arabie. Les ronflements des vendeurs résonnent dans les rues désertes du souk. Pas un touriste à l’horizon ! Les tours sont laissées telles quelles, inachevées. Ceux qui les ont vendues, revendues puis sur-vendues sont partis depuis bien longtemps. Les rares ouvriers présents sur les chantiers se demandent ce qu’ils font là. Ceux qui ne sont pas sur les chantiers se le demandent aussi d’ailleurs. Sans travail, les travailleurs se laissent bercer par la douceur du vent d’Arabie. L’activité a presque entièrement disparu. Croissance économique/démographique exponentielle, création de richesse, union monétaire… Tout ça stoppé d’un coup. Dette, faillite, impôt et dépression sont les nouveaux maux. La rente est salvatrice. Grâce à elle des populations entières ont été sauvées de la misère. Et alors que le fléau de la guerre semblait s’étendre à toute l’Arabie, cet endroit précis en fut épargné.

Arabia Felix - Les restes d'un chantier

Arabia Felix - Le Soleil brille derrière un minaret
Le dieu Soleil

Et pourtant une éclipse a bien eu lieu ici. Un rêve a brillé. Une nouvelle réalité est née. Du sable ont surgi des hôpitaux, des écoles, des lycées et des universités… Des villes entières ! Un monument au courage et à l’ingéniosité humaine. Cela a pris le laps de temps d’une génération. Un battement de cils à l’échelle de l’Histoire, le temps d’une éclipse dans une vie humaine. Une Civilisation se connecte au 21ᵉ siècle et a eu comme réflexe face à la faillite de son économie capitaliste naissante de protéger le faible contre le puissant. Rien de tout cela n’existait il y a 30 ans. Cette route porte le nom du défunt souverain qui rendit inévitable l’édification de cette nation.
Arabia Felix - Les lumières d'un route dans la nuit.Avant de vous parler de lui, permettez-moi de vous dire un mot sur la société qui l’a vu naître et grandir. Nous sommes en terres des mille et une nuits. À cette époque, différents royaumes se côtoient, certains sont connus pour leurs perles d’autres célèbres pour leurs Pyramides ou par l’Histoire d’un ancien et glorieux empire… L’Arabie est une vaste terre dont les régions sont éloignées plus par la difficulté du voyage que de la distance qui les sépare. Les déserts s’étendent à perte de vue et la température y excède parfois les 50 degrés.

Arabia Felix - Dune
Les cités sont aussi différentes qu’elles se ressemblent. Un réseau de voyageurs nomades les maintiennent connectées les unes aux autres depuis aussi loin que les Pyramides s’en souviennent. Les paquets d’informations ont été transportés à dos de chameaux avant d’être transportés par fibre optique sans vraiment connaître de transition. Nous nous trouvons dans une région alors connue sous le nom de « Côtes des pirates » ou « États de la trêve » en fonction du temps et de l’humeur de l’empire colonial occupant. Les marins commercent avec la Perse et les Indes, les voiles blanches des pécheurs d’Hamour sillonnent le Golfe, les plongeurs remontent les perles et animent les plages. Face à la mer un désert de sable brûlant traversé par de rares caravanes, au loin une source, une oasis, une palmeraie et derrière un château…

Arabia Felix - Le château de la naissance
Alors que la première guerre mondiale s’achève, dans ce modeste château, un bébé voit le jour. Ce nouveau-né deviendra Cheikh de ce royaume ; savant et sage. Digne des plus grands souverains des mille et une nuits il n’est pas seulement celui qui libéra son peuple de l’empire occupant et guidé son pays vers le monde du 21ᵉ siècle. Mais aussi celui qui ouvrit le premier hôpital et guida les enfants sur le chemin de l’école. Une monarchie de devoir divin où le travail pour la paix et la générosité d’un souverain pour son peuple sont les conditions dont dépend son entrée au paradis. C’est au ciel qu’il est aujourd’hui, il s’éteignit après 33 ans de règne. Il est le génie qui réussit à bâtir ce rêve. Le catalyseur des espoirs et énergies de tout un Peuple. Son nom résonne encore un peu partout ici, les gens se souviennent affectueusement de lui en l’appelant « Baba ». J’ai entendu cette expression qui m’a plu « Il est un homme déchiré entre deux mondes, il est un Cheikh arabe qui est né dans une vielle Arabie et mourra dans une Nouvelle. ».

Arabia Felix - Une ville du futur.
La dilatation des horloges
Arabia Felix - Une construction en forme de soucoupe volante.
UFO

Comment est ce que je sais cela ? Je ne vais pas non plus vous dire comment gagner à Pyramide. Derrière cette oasis s’élève une chaîne de montagnes qui marque la frontière avec le Sultanat voisin et sa Terre de l’encens. Mais c’est un autre conte, revenons à mon ami. Ces années lui auront permis de comprendre que le souhait de bonheur d’un peuple entier a été rendu possible grâce au génie d’un seul homme. N’est-ce pas le propre d’un génie ? Changer un souhait en une réalité ? Cette région d’Arabie porte le deuil de son père bâtisseur. Elle se remémore son Histoire. Tant a été fait durant ces 33 années. Je dois bien avouer que des paysages magiques sont apparus et la faillite ne les a pas détruits.

(Page suivante)

(Page précédente)


  • « Avant de vous parler de lui, permettez-moi de vous dire un mot sur la société qui l’a vu naître et grandir. »

    Transition de Nikolai Gogol, Tales from St Petersburg